croquettes-chien-chat

La boutique qui fait vraiment la difference, qualité, prix et reactivitée

Choisir les reprducteurs en fonction de leurs caractéres


La boutique qui fait la différence
Choisir les reprducteurs en fonction de leurs caractéres

Bonjour,

Sur divers sites on peut lire : « Les caractères des parents sont très importants pour deux raisons : le caractère est en partie génétique, et une mère va transmettre son comportement à ses petits qui apprendront en l’imitant. »

Sauf que :

Tous les chiens, même au sein d’une même race, présentent des caractères différents. Certains ont un caractère affirmé, d’autres moins. Certains souffriront de troubles du comportement et pas les autres. En réalité, l’hérédité ne fait pas tout, et chaque chien est unique, car chaque chien a son vécu et ses expériences
Comment ? Pourquoi ? Pour le chien, comme pour tous les organismes vivants, l’ensemble des traits de caractère (le phénotype) comportementaux ou morphologiques que l’on peut observer comporte :
– une part d’acquis pendant le développement progressif (ontogénèse) de l’animal tout au long de son existence : Influence des conditions de vie, du rôle de la mère, des expériences vécues dans la fratrie, de l’éducation dans la famille d’accueil etc….
– une part d’inné (ou hérédité) elle-même issue :
du patrimoine génétique légué par les deux parents
de l’ontogenèse de la mère, et des conditions de sa grossesse.
La génétique ne concerne qu’une partie de l’inné, qui lui-même n’est qu’une partie du caractère. C’est donc le vécu qui construit, pour une part prépondérante, le caractère du chien. Pour Joël de Hasse, docteur vétérinaire, comportementaliste, la part observée dans le comportement du chien serait de 20% pour l’inné et de 80% pour l’acquis.
L’hérédité n’est en somme que le terrain sur lequel va croître le chiot. Il nous appartient de le cultiver. La récolte, le bon chien, sera notre affaire.. Le chien sera ce que ses expériences en auront fait, notamment celles de son jeune âge et en particulier l’éducation.

Pour avoir un chiot équilibré :
– Déjà, voir les deux parents et bien vérifier qu’ils sont équilibrés : leurs pedigrees vous garantissent leurs conformités aux standard de race (critères de beauté), mais ça ne suffit pas! Il faut au moins vérifier qu’ils se laissent approcher avec plaisir, et aient « bon caractère »
– Surtout vérifier que la socialisation primaire a été maîtrisée, et se préparer à la poursuivre notamment par une éducation positive dès les premières semaines.

Plus qu’être conscient des risques, le propriétaire doit être en mesure de comprendre correctement les messages de son chien. Il doit, notamment, pouvoir détecter les signes de stress chez son chien et avoir l’attitude et les comportements adéquats à un apaisement de la situation.

http://www.croquettes-chien-chat.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :